Embrun, Centro storico

Ancienne cité archiépiscopale, bâtie sur un roc de poudingue de 80 m, dominant la Durance, est devenue une cité de villégiature accueillante, possédant un remarquable patrimoine architectural.
La qualité de son climat lui vaut l’appellation de Nice des Alpes.La vieille ville est un livre d’histoire qui se laisse feuilleter, pas à pas : bâtisses multiséculaires, maisons à encorbellements du XIVème, maisons “Renaissance” porches, fontaines, arcatures lombardes, sculptures..

embrun-1958

La Maison des Chanonges

Située face au porche de la Cathédrale est un édifice du XIIIème siècle classé Monument Historique. Sa belle façade romane est rythmée par une série de baies géminées et, dans la partie haute, une sculpture en haut relief représente un lion dévorant une chèvre. A l’intérieur, le plafond à caissons du XIIIème siècle, la peinture murale de 1513, évoquant la légende de St Eustache et à l’étage, le plafond à la française du XVIIème, donnent à cette maison, la plus ancienne d’Embrun, un caractère remarquable. Maison du Patrimoine Embrunais et  siège du service culturel de la ville, tout au long de l’année, y sont organisées expositions, conférences et rencontres.


La Maison des Gouverneurs (XIVème)

présente une magnifique porte renaissance accostée d’un lion à mi-corps tenant une tête entre ses pattes.


La Tour Brune

construite au début du XIIème cet ancien donjon des archevêques, tour à tour coffre-fort, arsenal, prison, a été aménagé en espace muséographique où le Parc national des Ecrins invite à la lecture et à l’interprétation des paysages de l’Embrunais et propose un programme de conférences. Ouvert de juin à septembre. Infos au 04 92 43 49 48.
 

La Manutention,

ancienne caserne construite au XVII° siècle suivant les plans de Vauban, a été réhabilité en 2008 en "Forum de la Vie Embrunaise", les salles des étages sont mises à disposition des associations pour le développement de leurs activités.


Les Capucins, centre d'art contemporrain.

Cette ancienne chapelle de l'ordre des Capucins a connu de nombreuseuses vicissitudes à travers l'histoire, consacrée en 1645, elle est investie par l'armée en 1842 et devient un arsenal. Elle fait actuellement l'objet d'une réhabilitation en centre d'art contemporain pour la promotion des arts plastiques au travers de la mise en place d'expositions.


Les Chapelles du Couvent des Cordeliers,

voûtées d’ogives, elles ont ornées de remarquables fresques des XVème et XVIème, dues à des peintres italiens. Les quatre chapelles latérales nord abritent l’Office de Tourisme.

Compléter votre visite: un guide "Découverte culturelle du vieil Embrun" est à la vente à l'Office de Tourisme (2€).

 

 

Stampa
spartire :